1621 views
:::info **[++Tutoriel++ : comment utiliser le markdown pour contribuer à ce document](https://blog.wax-o.com/2014/04/tutoriel-un-guide-pour-bien-commencer-avec-markdown/)** ::: ###### Tags: `La MYNE` `design de gouvernance` `adaptocracie` :::warning Ceci est un document de travail. ++[La version EN](https://pad.lamyne.org/design_de_gouvernance_EN)++ sera maj après l'achèvement de la VF. ### _[Veuillez mettre vos commentaires et propositions dans cette section](https://pad.lamyne.org/design_de_gouvernance?both#propositions-de-modification)_ ::: :::warning FORMAT-TYPE **Thèmes** : - **I, II, III, IV, ...** - Exemple: V - TILIOS - Description (- de 15 lignes) -- **Sujets** : - **1, 2, 3, 4, 5, ...** - 5 maximum par thème - Ex: 21 - La libre réappropriation - Description en moins de 10 lignes -- **Points** : - [ ] **Point applicable** * Description / liens * Court dans tous les cas :-) - [ ] **2 points maximum par sujet** --- Les descriptions des thèmes et sujets portent souvent sur le trio Bénéfice/Fonction/Action. ::: # Design de gouvernance par Adaptocratie _Modèle de gouvernance en R&D appelé adaptocratie, inspiré de l'holacracie, de la sociocracie, et des éléments des concepts des communs (notamment du logiciel libre/open source)._ Nous expérimentons empiriquement sur les concepts mêmes que nous utilisons, en tant qu'individus, en tant que sociétés, pour interagir, expérimenter, construire, partager et utiliser les connaissances dans notre monde complexe. Cela comprend les sciences ouvertes et citoyennes, le développement durable, le juridique et l'économique autant que les styles de vie. L'adaptocratie est un modèle de gouvernance construit comme un système adaptatif complexe, capable de s'adapter et d'être utilisé au niveau individuel, capable de former des structures résilientes. Nous l'avons pensé comme un moyen d'intégrer des contraintes parfois opposées. Le chaos est naturellement généré par les trajectoires et les libertés individuelles. L'ordre peut émerger et être consolidé à partir des interactions entre les agents, les ressources, les besoins et les valeurs qui sont partagées, et au fur et à mesure des décisions qui sont prises. Cette existence à la lisière du chaos est le reflet des réalités de notre monde, de nos sociétés et de la vie elle-même - complexe, dynamique et pourtant, en quelque sorte, durable. Nous l'avons construit pour que l'ensemble de la gouvernance représente une quantité raisonnable d'informations pour une personne, avec une quantité limitée d'éléments pouvant donner lieu à des actions de base. Ces concepts et règles simples créent la condition de compatibilité entre les personnes ce qui permet à une gouvernance vivante d'émerger. <center> ![Licence à préciser](https://hot-objects.liiib.re/pad-lamyne-org/uploads/upload_b2993f8f1fa42a67f62edb7f01d9b4b5.png =x600) </center> --- ## I - FLUX D'INFORMATION OUVERT ET RESPONSABLE :::success #### I - Flux d'information ouvert et responsable 1. Accessibilité, utilisabilité et inclusion 2. "Data-as-a-commons" - Les données comme un "commun" 3. Curation d'outils et de processus organisé 4. Intelligence ouverte et Documentation 5. "Time well spent" - Le temps bien utilisé ::: #### Description principale Créer un flux d'information ouvert et responsable est un processus coopératif. Cela détermine le fondement de la façon dont notre société est gouvernée, nous tenant tous responsables car nous donnant la capacité de réfléchir et d'agir avec une compétence plus profonde. Cela nous permet de faire face à la complexité du monde, de promouvoir la diplomatie, la transparence et l'équité. Lorsque nous avons accès à des informations clés qui ne sont pas écrasantes et qui sont bien présentées avec la capacité de les utiliser et de les comprendre, nous sommes habilités à relever les défis sociétaux et nous hésitons moins à y contribuer. ### 1. ++Accessibilité, utilisabilité et inclusion++ La qualité de l'information est liée à la qualité de la conception de l'interaction que nous avons avec elle. En considérant ces trois critères comme critiques dans toute information que nous produisons ou transmettons, nous pouvons nous attaquer à la fois à la fracture sociale et à la surcharge d'informations, numériques ou pas. :::warning - [ ] **Utiliser le tutoriel pour rendre l'info accessible, utilisable et inclusive (en cours).** ::: ### 2. ++Les données en biens communs++ L'information provient des données et la connaissance provient de l'information. Avec la connaissance, vient parfois la sagesse - mais aussi le pouvoir. "Un grand pouvoir implique une grande responsabilité", et c'est pourquoi nous croyons que les données peuvent être gouvernées en biens communs si nous voulons que les droits des individus et les avantages collectifs prospèrent. :::warning - [ ] **Gérer ses données en communs** - [ ] **Faciliter par les données ouvertes** ::: ### 3. ++Des outils et des processus adaptés++ Nos outils et les différentes façons de les utiliser font partie de qui nous sommes en tant que personnes et en tant qu'organisations. Des boîtes à outils diversifiées et interconnectées, numériques ou non, permettraient à chacun d'adapter son environnement et de créer des ponts entre les organisations. :::warning - [ ] **Explorer et piocher dans la boîte à outils.** - [ ] **Penser à documenter les processus.** ::: ### 4. ++Intelligence ouverte et documentation++ Nous croyons qu'un réseau distribué et richement interconnecté de connaissances et de compétences est essentiel pour relever des défis complexes. L'autonomisation des individus, des projets et de la société dans son ensemble est une question d'apprentissage et d'expérimentation. La bonne information entre les bonnes mains au bon moment peut apporter des changements. :::warning - [ ] **Faire se rencontrer les personnes à travers des lieux et des temps de rencontre, formels comme libres** - [ ] **Rendre accessible l'information humainement - numériquement et physiquement** ::: ### 5. ++Temps bien dépensé++ (Time well spent) Nous avons le devoir de veiller à ce que nos flux d'information, nos technologies et nos contenus soient respectueux du temps que l'on passe dessus. En permettant à nos pairs de ne pas être submergés par la surcharge d'information entraînant une surcharge cognitive, nous leur donnons une chance de suivre leurs aspirations avec moins de craintes et d'appréhension. :::warning - [ ] **Pratiques d'hygiène cérébrale, respecter le cerveau** * [Gestion de la surcharge informationnelle](https://docs.google.com/document/d/1TCs8H78bUH6tJcwoOCPWkfCCN8xzUS0g-eQ-U3WYOpg/edit?usp=sharing) ::: ## II - LIFECARING & CHEMIN PERSONNEL :::success 6. Le droit à l'épanouissement 7. Un environnement sûr et favorable 8. "Un pour tous, tous pour un" 9. L'obligation de prendre soin 10. L'auto-gouvernance ::: #### Description principale La philosophie de "Lifecaring" est la conviction que nous pourrions prendre soin de tous les êtres vivants. Notre priorité est de veiller à ce que chacun d'entre nous dispoe d'un environnement sûr et favorable pour prospérer, que nous soyons encouragés à être nous-mêmes et à être suffisamment à l'aise pour coexister pacifiquement avec d'autres qui peuvent être différents. Lifecaring signifie que nous respectons et nourrissons ceux qui nous entourent et que nous sommes tous responsables de fournir les soins et les ressources nécessaires avec les outils et les expertises pertinentes disponibles. Un autre aspect essentiel de cette approche est de reconnaître l'importance du cheminement personnel d'un individu comme étant libre, voire essentiel, pour le collectif. En cultivant notre propre sens de soi, en assurant notre santé physique, mentale et sociale, nous sommes plus capables et ouverts à une participation authentique. Quand nous prenons soin de nous, nous prenons essentiellement soin de tous. ### 6. ++Droit à l'épanouissement++ Nous sentons souvent que nous devons arbitrer entre notre intérêt personnel et celui de la communauté. En tout état de cause, le droit à l'épanouissement devrait être intégré en tant que variable plutôt qu'en tant qu'opposition aux efforts d'une communauté. Cela favorise la transparence et l'empathie naturelle. Cela désaliène les personnalités sociales et internes en reconnaissant que nous sommes tous des humains. :::warning - [ ] **Creuser plus profond** * Se connaître soi-même et verbaliser ses sensibilités est un long processus. * [Comment se connaitre soi‑même.](https://fr.wikihow.com/se-connaitre-soi%E2%80%91m%C3%AAme) - [ ] **Demander de l'aide** * Une fois identifié, c'est en communiquant sur votre chemin, vos besoins et vos attentes, même profondément personnels, que les individus que vous aurez choisis ou bien le collectif seront à même de les intégrer comme un élément de leurs efforts. ::: ### 7. ++Environnement sûr et favorable++ Un environnement sûr et favorable est un environnement dans lequel chacun peut se sentir socialement, émotionnellement et physiquement en sécurité et valorisé. C'est une priorité pour nous, surtout lorsque des émotions fortes et des différences sont impliquées. :::warning - [ ] **L'empathie pro-active avec tout le monde** * Soutenir les expressions, écouter, contextualiser, comprendre, documenter et aider à enrichir avant tout jugement réactif. * [Article Wikipedia sur la "Communication non-violente" (FR)](https://fr.wikipedia.org/wiki/Communication_non-violente) ::: ### 8. ++Un pour tou.te.s, tou.te.s pour un++ Le besoin d'un individu n'est pas forcément moindre que celui d'un grand nombre, et vice versa. Assurer un soutien approprié aux exigences des minorités, même si elles sont dans l'opposition, garantit des connexions, une résilience et un dialogue qui sont essentiels pour l'évolution collective. :::warning - [ ] **"Loi" des deux pieds** * Chaque personne peut librement quitter un format collectif, proposer ou commencer une alternative, ou bien faire complètement autre chose. Nous aidons également les autres, peut-être plus timides, à exprimer cette liberté. - [ ] **Se soutenir les uns les autres** * Principe de bienfaisance et de soutien par principe, y compris dans la divergence. Orienter ses "opposants" vers ceux qui peuvent les complémenter. ::: ### 9. ++L'obligation de prendre soin++ Le simple lien humain de *soin* se propage à travers les réseaux sociaux. Se préoccuper de manière proactive de notre propre état et de celui des autres est une composante essentielle de notre gouvernance. :::warning - [ ] **Responsabilité directe du bien-être de son réseau proche** * Et cela comprend soi-même. Son réseau proche est généralement compris de 6 à 12 personnes. Vivent les moments d'amitiés ! * [Si votre ami/amie n'est pas d'humeur pour vous dire ce qui ne va pas, il y a peut-être moyen de le découvrir ...](https://fr.wikihow.com/aider-et-soutenir-un-ami-qui-vit-une-%C3%A9preuve) - [ ] **Responsabilité indirecte de la prise en charge collective** * Je demande et j'essaie de trouver ce dont mes interlocuteurs ont besoin émotionnellement et d'intégrer leurs retours dans mon soin ou les soins collectifs (par ex, la météo émotionnelle de chacun avant une réunion). * Lien vers des choses qui fonctionnent ::: ### 10. ++L'autogouvernance++ L'auto-gouvernance est à la fois un droit et un devoir. Nous avons le droit de choisir qui nous sommes et ce que nous faisons, même au nom du collectif. Nous avons également le devoir de nous assurer que nous sommes conscients des besoins des autres et que nous sommes aussi autonomes que possible dans nos efforts. :::warning - [ ] **Créer ce que l'on souhaite du collectif et oser contribuer** * Chacun peut prendre l'initiative des actions de groupe (doocracie). Vous voulez qu'il se passe quelque chose de différent dans la dynamique de groupe, faîtes-le ! Aggrégez des pairs. Cela bat la passivité critique. - [ ] **Evaluer et soutenir les autonomies** * Prenons le temps dans notre environnement d'évaluer et de soutenir en continu les autonomies des personnes et des projets. * Lien vers checklist d'autonomie. ::: ## III - ORGANISATION & ÉQUILIBRE :::success 11. Organisation des équipes autonomes et Rôles 12. Prises de décision et protocoles de résolution de divergence 13. La construction des communs, équilibre, responsabilité et résilience 14. Accords de réciprocité 15. Valeurs, codes, normes et éthiques ::: #### Description principale Inspiré à la fois par l'Holacracie et la Sociocracie, l'organisation et l'équilibre d'une gouvernance adaptative signifie que nous recherchons un équilibre entre la nature partagée des biens communs et la responsabilité des rôles autonomes et autogérés. En mettant en œuvre un protocole d'intégration optimisé (humain / interpersonnel et numérique) et des accords de réciprocité - renforcés par la diversité des codes sociaux, des valeurs et de l'éthique - nous pouvons structurer un cadre modulaire vivant qui n'est pas fixe, mais résilient et réflectif des évolutions de la communauté; à la fois émergent par nature et modifiable dans le temps si nécessaire. ### 11. ++L'organisation des équipes autonomes et les rôles++ Les équipes sont autonomes dans leur auto-organisation. Par commodité, les rôles peuvent être déterminés pour des individus ainsi que pour les équipes en elle-mêmes. Nous énumérons ici quelques modes d'organisation et des rôles qui peuvent être utiles pour structurer une équipe. :::warning - [ ] **L'équipe "par défaut" et rôles courants dans nos équipes** - [ ] **Adapter l'équipe aux contraintes complexes** ::: ### 12. ++Prise de décision et protocoles de résolution des divergences++ Il est important que nos processus décisionnels englobent les contextes dans toutes leurs complexités et soient de nature adaptative. Nous documentons ici des lignes directrices sur les modèles de prise de décision qui pourraient convenir à une situation donnée, et comment les divergences peuvent devenir une occasion de documenter et d'enrichir les perspectives. :::warning - [ ] **Adapter les modes de décision en temps réel** * Les modes de décisions possibles, utiles ou souhaitables sont différents pour chaque contexte. Voici une liste descriptive de modes dans laquelle vous pouvez piocher. En cas de divergences sur le mode, voir le point suivant. :-p - [ ] **Protocole de résolution des divergences** * Quand une divergence, une tension ou un conflit émerge, nous proposons ce protocole: "Protocole hola modifié". ::: ### 13. ++La construction des communs, équilibre, responsabilité et résilience++ La polyvalence des projets, des individualités et de la concurrence doit être complétée par une bonne stabilité des biens communs et des responsabilités claires. Un bon équilibre entre les personnes, les acteurs, les actions et les ressources permet un système plus juste et plus résilient. :::warning - [ ] **Créer par adaptation des interfaces stables** * Lorsqu'une contrainte forte d'ordre apparaît (par exemple, par exigence légale), il est possible de créer par création d'une organisation stabilisée par rapport à des contraintes apparentées. Cette organisation aura typiquement pour seule vocation de gérer l'interface entre le fonctionnement interne au communs et la partie prenante externe aux contraintes intrinsèques. - [ ] **Surveiller les déséquilibres** * Au sein des communs peuvent appraître des déséquilibres personnels, socio-économiques, informationnels, politiques. Il est du devoir de chacun de les détecter, de les mettre en avant et de contribuer à les adresser. ::: ### 14. ++Cadres de réciprocité++ Un cadre de réciprocité est un nouveau modèle de contrat entre pairs qui intègre la libre expression des parties, ainsi que leurs engagements formels. Il est né d'un besoin dans des environnements collaboratifs de mettre de l'ordre dans des relations informelles et contributives ainsi que d'apporter le chaos aux relations formelles et commerciales. :::warning - [ ] [**Voici le cadre de réciprocité en usage actuel.**](https://pad.lamyne.org/templatecadredereciprocite#). * L'élaboration de votre réciprocité permet aux autres de vous rendre la pareille. * [Voici le modèle orignal sur Github par C&B.](https://github.com/chow-petit/reciprocity-agreements) ::: ### 15. ++Valeurs, codes et éthique++ Nous croyons que derrière les mots utilisés dans les chartes, les pratiques sont ce qui fait vraiment l'éthique. Une diversité de valeurs, de codes et de cadres éthiques peuvent coexister librement, être adoptés ou non, et être finalement combinés par les pratiques réelles qui les sous-tendent. :::warning - [ ] **Documentez vos codes tant personnels que collectifs** * [**Code social (Assemblée virtuelle)**](https://www.virtual-assembly.org/code-social/) * [**Critical Engineering Manifesto**](https://criticalengineering.org/fr) * [**A Cyberpunk Manifesto**](http://project.cyberpunk.ru/idb/cyberpunk_manifesto.html) * [**Manifeste des Tiers Lieux**](http://movilab.org/index.php?title=Le_manifeste_des_Tiers_Lieux) * [**Hacker ethic**](https://en.wikipedia.org/wiki/Hacker_ethic) * [**Manifeste des Oasis en Tous Lieux**](http://www.passerelleco.info/article.php?id_article=846) * [**DIYbio Code d'éthiques**](https://diybio.org/codes/) ::: ## IV - RÉSEAU DE RESSOURCES :::success 16. Réseaux pair à pair 17. Espaces et lieux 18. Ressources matérielles 19. Ressources immatérielles 20. La durabilité ::: #### Description principale L'accès aux ressources matérielles et immatérielles, ainsi qu'à un réseau de pairs, est essentiel aux intitiatives, qu'elles soient individuelles ou collectives. Ces ressources - structures juridiques, budgets, lieux, documentation et bien plus encore - peuvent être rendues accessibles et être gérées de manière à être durable dans le temps. ### 16. ++Réseau de pair à pair++ Etre en contact avec la bonne personne au bon moment peut faire toute la différence. Cela crée ainsi des liens entre des écosystèmes distants qui sinon, n'interagirait quasiment pas - et cela au bénéfice de la santé globale des relations. Nous documentons ici quelles pratiques nous utilisons pour nous assurer que les pairs peuvent être connectés ensemble. :::warning - [ ] **Mise en contact systématique** * Quelle que soit la personne que l'on a en façe de soi, nous pouvons nous assurer qu'elle puisse entrer en contact avec ceux que nous estimons les plus adaptées à sa vision, à sa personnalité ou à son projet. ::: ### 17. ++Espaces et lieux++ Les lieux physiques dans lesquels nous vivons et les espaces que nous créons sont des atouts clés pour tout individu, projet ou organisation. Un réseau interdépendant de lieux-en-commun(s) pourrait être une solution pour permettre une plus grande liberté, l'exposition à la diversité, l'adaptabilité et les spécificités tout en évitant la concurrence excessive et les silos. :::warning - [ ] **Nos lieux-en-communs** * En proposant ne serait-ce que quelques éléments de l'adaptocracie à différents lieux, on peut créer les conditions d'un réseau de lieux ouverts. * Voici une liste des lieux qui nous sont à priori ouverts. ::: ### 18. ++Ressources matérielles en tant que commun++ Qu'il s'agisse de budgets ou d'accès aux machines, nous soutenons une approche agile et ouverte de la gestion des ressources matérielles afin de réduire le gaspillage et d'améliorer l'accessibilité et la transparence. L'adoption de politiques ouvertes peut maximiser le rendement des investissements publics et promouvoir un patrimoine global de ressources pour une réutilisation innovante. :::warning - [ ] **Gérer un budget en commun** * Voici notre pack pour créer et gérer un budget en commun. ::: ### 19. ++Ressources immatérielles en tant que commun++ Les ressources immatérielles telles que les connaissances, les noms de domaine, les programmes informatiques, les marques, les structures juridiques, etc. sont des composants essentiels de notre société. La connaissance est ouverte si quelqu'un est libre d'y accéder, de l'utiliser, de le modifier et de le partager - sous réserve, tout au plus, de mesures qui préservent la provenance et l'ouverture. :::warning - [ ] **Porter un commun immatériel** * Voici comment nous portons certains de nos communs immatériels : - Noms de domaines - Marques - Codes & données ::: ### 20. ++Durabilité++ Aller de l'avant est bon, mais pas au détriment de l'avenir. Nous nous engageons à privilégier des solutions durables et à remettre en question l'impact humain et écosystémique de nos choix. :::warning - [ ] **Privilégier les solutions durables** * La réutilisation de l'existant ainsi que la préservation des ressources présentes et futures est un principe valable à toutes les échelles. * Lien vers des trucs et astuces de préservation et de réexploitation> - [ ] **S'assurer de la réversibilité des décisions** * Autant que possible, on s'assure aussi que nos décisions soient réversibles ou puissent être changées ou réexploitées en cours de route. La durabilité passe aussi par le changement. ::: ## V - HORIZON SOCIO-ÉCONOMIQUE :::success 21. Répartition et gestion des richesses 22. Reconnaissance de l'apport de chacun 23. Indicateurs & mesures 24. Modes de financements 25. ::: <!--- 21. Répartition et gestion des richesses (de la production) ? 22. Reconnaissance de l’apport de chacun (ne pas oublier la dimension politique interne de l’organisation / les rapports de pouvoir) 23. Indicateurs de mesure de la richesse créée 24. Investissements alternatifs sans hiérarchisation / Mode de financement / Capital de départ --> ## VI - TILIOS (TIERS-LIEUX LIBRES/OPEN SOURCE) :::success 26. Une configuration sociale 27. Un patrimoine commun 28. L'appropriation libre 29. Une émancipation en faisant 30. La résilience et la modularité ::: <!--- :::warning - [ ] **Attention, cette partie aborde une autre question que "l'adaptocracie"** Il s'agit des critères TILIOS sur les tiers-lieux.[http://tiers-lieux.org/] ::: #### V - TILIOS - "Tiers-Lieux Libres et Open Source" 21. Une configuration sociale 22. Un patrimoine commun 23. L'appropriation libre 24. Une émancipation en faisant 25. La résilience et la modularité ## TILIOS - TIERS LIEUX LIBRES ET SOURCE OUVERTE #### Description principale Nous faisons partie d'une communauté de tiers-lieux, qui se développe en France. Chaque personne qui découvre les libertés de travailler vers une coexistence pacifique dans un environnement en constante évolution, apprend par la pratique et apprend à s'adapter aux diverses configurations sociales et physiques qui apparaissent au fur et à mesure que la communauté évolue. Nous permettons la nature proactive de nous-mêmes en participant à une communauté résiliente et modulaire qui inculque à la fois la responsabilité et l'action. Nous communiquons ouvertement les uns avec les autres sur les décisions et les changements requis dans un espace démocratique, ouvert et sûr, à la fois en ligne et hors ligne. Nous apprenons sur la réappropriation et comment documenter et contribuer aux communs, en mutualisant nos ressources et nos efforts. Une force collective émergente surgit avec l'idée de partager les responsabilités entre divers réseaux de soins, d'opérabilité fonctionnelle et de finalité. ### 21. ++Critères de configuration sociale++ Nous nous croyons être un lieu de pluralité (3/5), avec une fonction politique (4/5) et que vous pouvez expérimenter pour vous-même (4/5). Nous nous classons donc 4/5 sur les critères de configuration sociale du framework TILIOS. :::warning - [ ] ::: ### 22. ++Critères du patrimoine commun++ Nous adoptons une économie de la paix (4/5), avons une histoire de dons (4/5) et recherchons et développons une économie des communs (4/5). Nous nous classons donc 4/5 sur les critères de configuration sociale du framework TILIOS. :::warning - [ ] ::: ### 23. ++L'appropriation libre++ Nous permettons aux communautés de se rencontrer (4/5), sont indéniablement des hackers (4.5 / 5) et l'état d'esprit expérimental fait partie de nous (4.5 / 5). Nous nous classons donc 4.33 / 5 sur les critères d'appropriation libre du cadre TILIOS. :::warning - [ ] ::: ### 24. ++Une émancipation en faisant++ Nous construisons l'auto-subsistance (3/5) et la souveraineté technologique (4/5). Nous nous classons donc 3.5 / 5 sur l'émancipation en respectant les critères du framework TILIOS. :::warning - [ ] ::: ### 25. ++Critères de résilience et de modularité++ Nous pensons que la transition sera également jouée localement (3/5), préférera la collaboration à la compétition (3/5) et est assez résiliente (3/5). Nous nous classons donc 3/5 sur les critères de résilience et de modularité du framework TILIOS. :::warning - [ ] ::: --> --- ## PROPOSITIONS DE MODIFICATION :::success **Points ajoutables** * **Devoir de complétude** - En contrepoids de l'agilité et du chaos créatif, il est important de porter les projets à leur maturité et à leur autonomie, afin d'éviter la dispersion des efforts. * **Se connecter à la réalité** - Penser à s'assurer que, dans nos actions, il n'y a pas une trop grande déconnection avec les besoins urgents et les réalités humaines. * **Soutenir l'expression** - AG Permanente / Stygmergie / Impactés de manière significative * **Cross-organisation** - Je comprends que cette gouvernance et ses principes sont cross-organisations. --- **Proposition d'Alain Mille** * Ajouter "gérer comme un commun". ::: :::info **I.1 - Organisation à la MYNE** GT-Doc, GT-Com, GT-SI. Réaliser le mini-tutorial. --- **Proposition d'Alain Mille** * **Associer les "usagers"** à une documentation "par l'usage" -> Développer un outil d'enregistrement d'usage particulier -> permet d'alimenter une bibliothèque d'usages "par l'exemple". ::: :::info **I.2 - Organisation à mettre en place**: Régie & Conciergerie de données citoyenne. -- ++Gérer ses données en commun++ * Stocker & partager dans de bonnes conditions * Associer aux données les "usages" qui en sont faits * Définir des règles d'accès et d'usage -- ++Faciliter par les données ouvertes++ * Choisir son format ouvert * Choisir sa licence ouverte * Choisir son support accessible * Fournir les outils d'appropriation sémantique --- **Proposition d'Alain Mille** * La connaissance est une information accompagnée de son mode d'emploi : si le mode d'emploi est connu de l'usager, il peut agir en "connaissance" de cause. S'il n'a pas le mode d'emploi, il ne peut pas agir, mais il accède uniquement à l'information... Les données (qui ne sont pas données!) sont associées à la notion de "traitement". Un traitement est une mécanique considérant les données comme entrée et produisant soit une action, soit d'autres données, soit les deux. L'action peut consister à exposer de l'information ou/et de la connaissance induite à partir des données. Le traitement encapsule une forme de connaissance (action immédiate) ou de meta-connaissance (produisant des connaissances permettant elles-mêmes des actions) * Cette connaissance devrait être libre d'accès comme les données. La connaissance, c'est le "pouvoir" d'agir. La sagesse c'est la connaissance associée à une éthique. Le pouvoir arbitraire recherche la connaissance confisquée pour exercer ce pouvoir sans contestation "rationnelle". La connaissance partagée est la condition nécessaire (pas suffisante) de la responsabilité partagée, il faut aussi le pouvoir opérationnel d'agir pour espérer la construction de véritables communs. ::: :::info **I.3 - Organisation à ce jour**: Cloud, RocketChat, Pad, Site web -- ++Explorer et piocher dans la boîte à outils++ * Lien vers l'espace qui répertorie les outils que nous utilisons * Des instructions d'accès & la documentation * Des échanges avec la communauté concernant l'utilisation. * Indexer les usages connus de ces outils (bibliothèques d'exemples réels d'usage), ainsi que le côté stable et/ou expérimental. ::: :::info **I.4 - Organisation à ce jour** : GT Curation doc / Communication / GT Myne / Apéro projet / Rencontres / Conciergerie * Notamment sur les besoins, les compétences et les ressources existantes (usage -> usages similaires -> ressources candidates potentielles associées à ces usages similaires -> adaptation) ::: :::info **I.5 - Organisation à mettre en place**: Temps de transmission et d'apprentissage. ::: :::info **II.6 - Organisation à mettre en place**: **Proposition d'Alain Mille** * **Epanouissement (personnel)** - * Ce terme n'est pas clair en terme d'objectif collectif. L'épanouissement personnel est particulièrement "personnel" dans son avènement... Du coup, le "droit" à l'épanouissement semble étrange à défendre collectivement. Peut-être "s'épanouir" serait plus précis (ce serait alors en relation avec la reconnaissance de son activité dans le collectif)? La réflexivité permet d'inclure l'effort personnel et la reconnaissance collective de cet effort ? ::: :::info **II.8** **Proposition d'Alain Mille** * Sous le point "Loi des 2 pieds" : Toutefois, c'est apparemment opposé à la notion même de gouvernance en communs de **quelque chose de partagé**. On peut en effet toujours faire un "fork" dans une procédure mais à un moment donné, il faut faire une fusion au sein du "commun". ::: :::info **II.9 - Organisation à jour** : Lifecaring ::: :::info **III.11 - Organisation à jour** : Equipe par défaut: 4.6 personnes, multi-disciplined, co-located, highly skilled, dedicated, low org overhead, high communication Our roles : Documentation, Time master, Digital tools, Clown, Facilitator, Concierge, Organizer/Logistics, Coordinator, Leader, Point-of-contact, Admin/compta, Consolidator, Negociator - [Top 20 complex constraints](https://docs.google.com/document/d/1EI03usWlxJ522ychOSjrilCP3YtxfaGebCTI8xFOuNM/edit) **Proposition d'Alain Mille** * L'équipe autonome en interne expose un comportement collectif clair et explicite vis-à-vis des autres parties prenantes de l'activité partagée. ::: :::info **III.14** **Proposition d'Alain Mille** * Ce modèle présente plutôt un contrat entre un "collectif" et un "membre candidat" à rejoindre le collectif. La notion de parité est un peu "tordue" car elle ne concerne plus que la définition de ce que l'une et l'autre partie s'engage à faire et attend de l'autre. Dans ce cas, c'est un contrat entre parties prenantes, la notion de parité échappe. La complexité est linéaire. Dans le cas d'un contrat de réciprocité entre l'individu ayant un projet et le collectif lui offrant des conditions de développement n'est sûrement pas symétrique dans la rédaction. L'individu rédige librement ses attentes et ses propositions mais le collectif ne peut pas avoir autant de principes d'accompagnement qu'il y a de candidats et on ne sait pas qui va écrire cette partie (dans le collectif) * Possible que cette notion de cadre de réciprocité soit important à instituer dans les systèmes "collaboratifs" (type Uber) mais dans les systèmes "co-opératifs", est-ce une solution? * la réciprocité entre pairs dans une organisation en "communs" (co-opératif) a possiblement une complexité exponentielle (c'est le nombre de liens possibles dans le graphe de tous les pairs. Chaque lien est bidirectionnel avec un contenu différent possible dans chaque sens, augmentant la complexité. Chacun peut construire un contrat différent avec chaque pair. On doit pouvoir trouver une solution de contribution pair à pair "générique" au niveau du "collectif" mais alors est-on encore dans le pair à pair. ::: :::info **III.15** **Proposition d'Alain Mille** * **Penser "méta-éthique"** * Ethique = règles de comportements acquises * Méta-Ethique = processus exigeant d'expliciter l'éthique sans fixer a priori les règles à respecter (pour soi ou pour le collectif). Co-construction éthique. La conception des activités, des productions, ... est "orientée éthique" si elle anticipe sur le fait que l'éthique associée soit facilement discutable et explicitée "à la demande" -> accessibilité aux informations et connaissances depuis la conception jusqu'aux usages et droit à poser la question éthique par toute partie prenante. ::: :::info **IV.16** **Proposition d'Alain Mille** * **Notion de "pair"** * La parité n'est pas définie dans ce document. Si on considère que toute personne appartenant à un communs est un pair des autres, c'est donc vis-à-vis d'une ressource partagée "évidente". Dans le cas d'un collectif de "projets personnels", chaque porteur d'un projet personnel peut s'associer à un autre porteur avec une contribution "externe" justifiant la notion de cadre de réciprocité. Il peut aussi s'associer à un autre porteur en intégrant ce projet (d'une manière ou d'une autre). Un projet personnel devient alors collectif et au sein de ce projet collectif, il ne s'agit plus de pairs de type porteur... * Ici encore, on se frotte à l'idée de différentier "collaboration" et "co-opération". De la collaboration on peut passer à la co-opération (ce qui est plutôt bien) mais le statut de pair change à cette occasion... ::: :::info **IV.17** **Proposition d'Alain Mille** * Il s'agit d'un communs de communs ? On dirait que non, car l'existence du réseau ne serait pas un objectif forcément partagé ? ::: :::info **IV.18** **Proposition d'Alain Mille** * L'agilité et l'ouverture exigent des modes organisationnels particulièrement précis et une documentation de tous les instants. L'agilité exige la rigueur de toutes les décisions et des mécanismes de synchronisation très productifs (pas trop de temps et le sentiment d'être toujours à l'aise avec l'état de l'ensemble du dispositif) ::: :::info **IV.19** **Proposition d'Alain Mille** * **La réserve principale à la liberté d'usage est de garantir la robustesse de l'existant** dans chaque opération. Cette garantie n'est que très rarement possible à évaluer seul. A nouveau, il faut respecter la différence entre les "forks" (expérimentés) et le "trunk" (stable). Si on veut modifier le trunk, il faut une procédure de décision collective des parties prenantes. On peut naturellement cloner un projet en constituant un autre projet qui toutefois devra résoudre ce même type de situation... ::: --- ## DISCUSSIONS AUTOUR DU TEXTE ### 03/03/2018 #### ++Présent.e.s++ * Benjamin * Connie * Maia * Rieul * Charlotte * Jérémy ++Qu'entend-on par gouvernance ?++ * **Charlotte** : mode d'oganisation qui permettent de prendre des décisions et de monter des projets en commun dans un collectif. Notion de **bien-traitance** plutôt que de **bienveillance** * **Rieul** : mes règles du vivre ensemble. Ou comment on s'organise pour favoriser les développements personnels et collectifs (et se donner les moyens de resoudre les conflits entre personnes). Peut être l'uilisation du mot **gouvernementalité** fait plus sens. * **Connie** : système d'organisation permettant l'inclusion de ses parties prenantes. * **Benjamin** : la direction d'un système (Kubernao, cybernétique). Derrière le mot, il y a clairement beaucoup de "réalités" différentes. S'agit-il des règles, des processus, des principes, des pratiques, de l'individuel / collectif / organisationnel, des outils, des valeurs ? etc. Pour moi, c'est d'abord un mot que j'ai utilisé pour que ça fasse quelque chose chose qui augmente les futurs souhaitables, avec plein de contraintes différentes/divergentes. * **Maia** : dispositif permettant d'écrire et d'appliquer collectivement les régles. Si la MYNE est un commun il s'agit de définir les règles d'accès aux ressources communes ([Elinor Ostrom Rules](http://www.onthecommons.org/magazine/elinor-ostroms-8-principles-managing-commmons)). A Lille, on a écarté la "problématique" des rêgles et se focalise sur les pratiques. * **Jérémy** : moyens que l'on se donne pour que les règles soient mises en application et respectées. Etre en accord avec les règles et faire en sorte qu'il n'y ait pas d'injustice. Equité > Fairness. Règles non pas au prisme des communs mais de l'anarchisme. #### ++Questions++ * Besoin de constituer un lexique (ou un dictionnaire) pour les concepts utilisés ? * Comment permettre la transmission de la gouvernance ? Via les groupes-projet ? #### ++Autres sujets++ * Prise de décision * [Stigmergie](http://www.lilianricaud.com/travail-en-reseau/la-stigmergie-un-nouvelle-modele-de-gouvernance-collaborative/) / [Doocratie](https://fr.wikipedia.org/wiki/Do-ocratie) * Time well spent :::info La suite de la réunion fut un atelier de travail sur le document adaptocracie ci-dessus. ::: #### ++Ressources++ * [Mapping the World through Commoning](https://commons.blog/2016/09/25/mapping-as-a-commons/7/) * [Principles for Managing A Commmons](http://www.onthecommons.org/magazine/elinor-ostroms-8-principles-managing-commmons#sthash.M8HY4b2G.JrH8C2Am.dpbs) #### ++Actions++ * Faire une BD / des illustrations, diagrammes --- Ce document contributif est régi par les termes de la licence Creative Commons [BY-SA 4.0](https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.fr). <img style="display: block; margin: 0 auto;" src="https://mirrors.creativecommons.org/presskit/buttons/88x31/png/by-sa.png" width="40%">