154 views
<i class="fa fa-tag"></i> Lyon <i class="fa fa-clock-o"></i> 12-05-2017 ###### Tags: `Anthropocène` `La MYNE` `Projet` # [#LaMYNE] Projet Anthropocene - "Titre à venir" 12/05/17 ![](https://i.imgur.com/1xZc6zR.jpg) **Trello d'organisation**: https://trello.com/b/4jcYEL4Z/titre-a-venir **Evénement de lancement**: https://www.facebook.com/events/1515325788540360/?notif_t=plan_user_associated&notif_id=1493720728873396 **Périscope** : https://www.pscp.tv/w/a-SLOzF4ZUVXeG5HVnBBUVB8MUJSS2pXb1hWV0JHd6JGOrL1UnFom8FOY9hM7XMKCIhrraHWwY2VNbJ0JZ21 **Date**: 12 Mai **Heure**: 18.00 **Lieu**: La MYNE ## Contexte **Thème**: l'anthropocène. **Intitulé**: Titre à venir. Cet événement public de lancement du projet Titre à venir fait suite à un premier MeetUp de présentation en cadre restreint dont la document se retrouve ici: https://hackmd.io/OwExGMCYDYEYAYC0BWAzNARogLAUwIbiL66xbwbbKySoBmqI0uQA?both ## Qui ? * David Bartholomeo * Oriane Marignier * Emmanuel Laurent * Timothee Gosselin * Rieul Techer * Isabelle Ratdke * Benjamin et Connie Chow-Petit * Jeremy Virgo * Merryl (CrossedLab) http://www.crossedlab.org/ * Aurélien Marty (OpenFactory - MediaLabor) * Cédric Jolivet * Cécile Maignaud (Lamac de Pérouges) * Claire Perret (Attrape Coleurs) http://www.attrape-couleurs.com/ * Mahé Donin (Attrape Couleurs) * Rémi De Chiara * Laura Ben Haïba * Nicolas Audureau (Centre d'art de Saint-Fons) * Xavier Coadic, modestement si je peux via le oueb et les expériences Suite... ## Presentation du projet par David Bartholomeo ![](https://i.imgur.com/Tl7DeYi.jpg) Anthropocene > Production d'oeuvre en collaboration qui échappe completement à l'initiative de base. Pourquoi Fabrice Hybert : parain de l'exposition. _C'est qui ?_ En Anglais : https://en.wikipedia.org/wiki/Fabrice_Hybert En Français : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fabrice_Hybert Artiste entrepreneur avec une pensée en rizome. ## Thème de l'exposition : l'Anthropocène _Définition :_ https://fr.wikipedia.org/wiki/Anthropocène ++Intention++ : * Une vision artistique du futur, une sensibilité. * Le monde de demain. Croiser les univers scientifique, artistitque, et hackers/makers. ![](https://i.imgur.com/WWPPjj4.png) ++4 Axes++ * État des lieux : beauté de la nature VS brutalité de la modernité * Rencontre autour du vivant / végétal, de la techno et des humains * Science et Nature * Spiritualité : questionner la spiritualité dans le monde de demain ++4 Lieux : **Process**: 3 incubations > 1 expo. **Final**: exposition à Lacou de Juin à Septembre 2018. MAC Perouge: faire venir Charley Case et peut être Yun Min pour apporter la dimension spirituelle Nurne = interface numérique nomade qui passera de lieu en lieu pour documenter le process et être une "vitrine" de ce qui se fait et comment ça se fait. Un des temps forts: en amont du vernissage sur les 15 jours avant, investir les différents lieux avec des affiches et des collages qui mettent en avant le vocabulaire hacker/maker et artiste et afficher des informations de documentation en physique. _**Exemple**_:![](https://i.imgur.com/FwXQCZ5.jpg) Il s'agit de mettre en place des oeuvres immersives avec une scénographie et un "parcours" au sein de l'oeuvre en mode "working progress". > Q. Est ce que "l'oeuvre contributive" d'affichage est un teasing et vient en amont de la constrution des oeuvres immersives ? > A. Oui et non... il s'agit de mixer les genres. > Q. Alors pourquoi séparer les deux temps ? Il peut être beaucoup plus intéressant d'être de fait dans la co-construction. > A. Oui :) > Q: Qui est artiste et va participer au projet? > A: (David) Chaque artiste qui participe au projet produirait aussi quelquechose pour l'expo au CACL. David a pris le parti de poser un cadre embryonnaire à ce projet qui est amené à évoluer/être hacké. > Q. Qu'est ce qui est de l'ordre de l'exposition, de la résidence, de l'atelier ? Question posée pour l'attrape couleur notamment. > A. Aujourd'hui un choix a été proposé mais est en cours de construction et donc ouvert à proposition. > Q. Et si les artistes ne travaille pas sur une oeuvre immersive? On les "oblige" à coller au thème/à la méthode? > A. Le cadre est posé: 4 thèmes exposés dans 4 lieux avec des allers retours entre les artistes et les hackers/makers. A la fin du processus il y aura création d'un commun - qu'on a pas identifié pour l'instant. > Q: Est-ce qu'il y a des impondérables? > A. non.. >discussion> en fait si, il y des contrainte c'est d'avoir à travailler avec des artistes (pour les hackers) et vis et versa Le besoin de se comprendre et de se pratiquer ! 1 contrante : travailler avec l'autre >Q Quel est le ien? >A. David, qui met les gens en réseau > >Q: Le thème est un prétexte au mélange? Peut-être que le thême c'est "ARt/hacking"? >Discussion: "l'anthropocène, c'est l'impact de l'homme sur la nature" - non - "c'est une ère géologique durant laquelle l'homme impacte son environnement" - "mais c'est une vision de géologiste fausse" - allons chercher sur wikipédia? ... un impact significatif qui peut être daté (en gros) - un moment donné qui a suffisament de marqueurs qui permet de mesurer un impact des activités humaines sur la nature (https://fr.wikipedia.org/wiki/Anthropoc%C3%A8ne) > Q. Est ce qu'on fait travailler ces "mondes différents" artistes et hackers ou est ce qu'on illustre cette collaboration? > Q. Les artistent auront les moyens de produire et de s'exprimer, avec une place plus importante que celle des hackers. La notion d'oeuvre exclu les hackers? > A. L'oeuvre est co-concue et co-pensée entre artistes et hackers. Des oeuvres construite ensemble ou en aller retours. David: solution envisagée pour limiter le besoin d'apport en temps de la part des hackers - pouraient aussi seulement apporter un cadre, une inspiration puis une documentation (c'est ce qui est décrit dans le projet) >Q.Comment ça se passe aux PAA? (où la coexistence est en cours: résidence de la MYNE aux PAA pour favoriser cette porosité) >A. Au début pas trop de lien puis ça a pris, grâce à une forte présence (opencitylab) les discussions ont commencé, mais il faut du ++temps++ >Q. Comment on se donne le temps de permettre une vraie porosité entre les acteurs? ça prends du temps de construire une exposition, 1,5 mois pour créer une expo de toute pièces c'est peu. >A. On viendrait visiter l'atelier/le processus/oeuvre immersive >Q. mais quid de la contrainte de résultat liée au lieu d'exposition? >A. le tiers lieu se fait là où il est - penser contributif plutôt qu'appropriatif - sur un principe de confiance - >Q. Comment c'est réceptionné par le public? Est-ce que ça sera intéressant pour le visiteur qui ne fait que passer? Puisque c'est lieu ouvert au publique, il doit être inclu dans la réflexion, non? >A. Pendant le temps de l'exposition, la médiation est faites par les concierges >A. dans le tiers lieux on est tous acteur de la chose - exposition interactive=les gens sont invités à devenir acteur - Comment on crée cette possibilité? >Q. c'est une résidence ou un exposition? >A. quelque chose d'entièrement nouveau ? Les deux se font en même temps - il n'y aurait pas d'oeuvre finie on est dans un atelier ouvert - le terme immerssif porte à confusion - mais les salles d'expositions deviennt les lieux de travail= hacking: on détourne de l'usage premier >Q. Deadlines? >A. Avant juillet le dossier et les budgets doivent être faits - faire un truc simple avec un cadre précis -au moins pour les demandes de subs ? > épigénétique: comment l'activité humaine impacte l'environnement? Le processus/le cadre serait le même, dans des millieux différents, pour permettre l'observation > Q. pourquoi ne pas faire cela directement sur / dans un site naturel remarquable ou classé en respectant les contraintes écologiques voir aussi Natura 2000 ? > Q. les interventions et cours en milieu universitaire sont-ils anthropocentrés ? voir [EME](https://paper.dropbox.com/doc/Journe-biomimtisme-EME-Rennes-paSBBhomUB3CeQ6FtCtuk) > **Important**: la question de la temporalité est centrale et des conditions de croisement artiste/maker. ## Ressources * Book de l'expo tiers-lieu de la biennale 2017 avec ressources lexicaux/sémantiques/définitions: https://www.gitbook.com/book/nicolasloubet/fork-the-world/details **++Note++**: _Les questions qui se posent aujourd'hui sont les mêmes que celles qui se sont posées lors de l'expo expérience Tiers lieu: c-a-d: comment exposer le processus? Un debrief aura lieu la semaine prochaine. Mardi 16 mai 18h00, ici à la Myne_ **Date**: 22 Mai **Heure**: 14.00 **Lieu**: La MYNE **Comment -** La matériauthèque (espace de contribution/N'URNE) - physique et numérique -est le sujet central, elle est nourrie par les artistes, les hackers et les scientifiques; et chacun vient y puiser pour faire avancer sa démarche. A la mode reddit: avec des upvotes et des downvotes, qui font remonter les infos au fur et à mesure (physiquement et en ligne). Le rôle des organisateurs c'est de consolider les infos et faire remonter seulement quelques éléments (pour éviter le chaos trello) un peu comme à la bibliothèque avec les livres mis en avant sur une table sur un thème donné ou pour burning man. L'objectif commun est de proposer une oeuvre commune à partir des apports de chacuns à la matériauthèques. Contenu de la matériauthèque: #`objets` - #`ressources` - #`inspiration` #`proposition` > #`objets` > > des dessins > > des oeuvres en licence libre #`proposition` > des envies (par exemple: moi j'aimerai que cette oeuvre soie l'inspiration pour une ouvre sur l'anthropocène) #`ressources` > >de la doc > Les contributions sont libres jusqu'au moment d'une réunion entre les acteurs: (4-5 mois avant l'expo) qui va chrystalliser les ![](https://i.imgur.com/W4EwMDU.png)