109 views
###### Tags : `FORSE` `La Myne` `numérique` `numérique responsable` `ethique` :::danger **Ce document est accessible en écriture, en lecture et sans inscription à toute personne ayant connaissance de son URL** (non indexée par les moteurs de recherche). ::: [FORSE] - Numérique responsable - table ronde/ateliers du Mardi 21 juin 2022 === <center> <img width="300" height="200" src="https://hot-objects.liiib.re/pad-lamyne-org/uploads/upload_6c10143fe4ad7953816a49e56c354956.jpg"> </center> <br> :::warning **Sommaire** [TOC] <br> <img width="460" height="600" src="https://hot-objects.liiib.re/pad-lamyne-org/uploads/upload_2f206d6024fd153cdb3ca614392f0ca7.png"> ::: ## Introduction Frédéric Vermeulin prend la parole. Il souhaite la bienvenue à tout le monde et remercie l'ensemble des partenaires (dont les principaux sont [Le Credit Mutuel](https://www.creditmutuel.fr) et [Decomatic](https://www.decomatic-sa.fr)) ainsi que les bénévoles pour l'organisation de cet évènement sur le Numérique Responsable. Il précise que cet événement, qui a été repoussé 2 fois à cause de la crise sanitaire, n'aurait pas été possible sans le remarquable engagement des bénévoles de l'association. Il indique que nous sommes à un moment crucial de notre histoire et que le numérique joue un rôle de plus en plus important dans les défis immenses auquel nous faisons face. Il rappelle que les impacts environnementaux du numérique augmentent à une vitesse incontrôlée, et dans le même temps, le numérique fournit de nouvelles possibilités pour construire et faciliter la transition (et pas seulement environnementale, également sociale), ce qui en fait à la fois un problème, avec l'importance cruciale d'aller vers plus de sobriété numérique, et, une solution. Il précise que l'accélération due à la crise sanitaire a rendu plus aiguës les problématiques de court terme, au risque de faire passer au second plan les nécessaires évolutions de nos pratiques. Pour lui, les organisations ont un rôle important à jouer, et les intervenant·es présents aujourd'hui, tous expert·es et engagé·es, permettront d'avancer collectivement pour un numérique responsable. Il note que le terme de numérique "responsable" est assez critiqué par rapport aux enjeux de la RSE mais que ce terme est tout de même très pertinent. ## Table Ronde * [name=Jérémy et Florent : référents prise de note] * Introduite par **Frédéric Vermeulin**, Président de l'[Association FORSE](https://www.forse-rse.org/) * Animée par **Julie Poty**, Vice-Présidente de l'Association FORSE * Participants : * **Sana IFFACH** - Responsable Commerciale chez [Euclyde Datacenters](https://www.euclyde.com/) * **Gaëtan Constant** - Adjoint à la [Mairie de Villeurbanne](https://www.villeurbanne.fr) en charge de la qualité du service public et de la lutte contre la fracture numérique * **Amandine Authier** - Ingénieure Ecoconception Numérique au [Pôle Eco-conception](https://www.eco-conception.fr/) * **Emilie Parnière** - Cheffe de projet RSE et Economie Circulaire chez [AFNOR Certification](https://certification.afnor.org) ___ ![Baptiste Nominé](https://hot-objects.liiib.re/pad-lamyne-org/uploads/upload_5ced7d118bb4f0d145a37a8685f2abf2.jpg) ___ * **Julie** pose sa première question pour Amandine et Sana : *De quels outils parle-t-on quand on parle de numérique ?* * **Amandine** : *Un petit exemple concret, tout à l'heure nous avons posté notre évènement FORSE sur LinkdedIn. Et nous avons besoin de téléphone pour liker sur l'application LinkedIn, du réseau (4G/5G) ou alors du wifi. Les données transitent via le réseau et une partie est stockée finalement dans un datacenter. Il s'agit d'un vaste champ.* * **Sana** : *Ce que je peux rajouter, c'est que le numérique est également une transformation de la société. C'est un écosystème d'usages. Il permet d'améliorer le quotidien de tout le monde. L'usage se répand, augmente, croît.* * **Julie** : *Le sujet concerne donc tout le monde, que ce soit dans ses pratiques personnelles ou professionnelles. Il est important de comprendre l’impact de notre consommation. L’impact du numérique sur l’environnement est appelé pollution numérique, pouvez-vous nous expliquer de quoi il s’agit ?* * **Amandine** : *Le numérique représente 3 à 4% de l'impact carbone mondial. C'est plus que le transport aérien. Plus de 70% de cette pollution vient de nos équipements. Leur fabrication nécessite notamment l'extraction de matières premières. 600 Kg de matières premières sont nécessaire pour fabriquer un ordinateur portable de 2 kg. Les réseaux et les datacenters requièrent de l'eau et de l'énergie. Acheter un équipement entraîne des conséquences environnementales et sociales.* * **Julie** : *Gaëtan, quel est votre rôle en tant qu'élu de Villeurbanne et quels sont les enjeux à l'échelle du territoire ?* * **Gaëtan** : *En tant qu'élu, j'aime bien rappeller que le numérique est une question politique. Nous l'avons longtemps vu d'un point de vue technique, alors que maintenant nous sommes face à une question sociale et sociétale/environnementale. Il existe depuis peu sur Villeurbanne une volonté de considérer la question selon une dimension politique à l'échelle locale. Au niveau des différentes sphères, on agit pour identifier les populations connaissant une fracture numérique, pour construire au-delà de l'usage, coconstruire un bien commun.* * *Pour revenir à des actions plus concrètes que nous faisons à la mairie de Villeurbanne, nous essayons de voir les effets en interne, les impacts sur la façon de travailler des agent·es. Tout d'abord tous·tes les agent·es n'ont pas accès aux outils numériques ou n'en ont pas besoin.* * *On essaie à Villeurbanne de réduire l'impact carbone. Nous avons adhéré à une centrale d'achat pour mutualiser les achats et avoir accès aux matériels reconditionnés (politique de la DSI). Nous engageons des actions d'accompagnement au changement auprès des populations.* * *Selon moi, les changements les plus impactants ne se feront pas à une échelle locale, mais nationale, voire même internationale.* * **Julie** : *Ah oui donc les enjeux sont loin d'être immmatériels. Sana, vous menez des actions de sensibilisation, notamment auprès des jeunes. Pouvez-vous nous expliquer quels sont les impacts sociaux et sociétaux du numérique ? Quelles actions avez-vous mener avec l'[Association 10.000 Codeurs](https://10000codeurs.com) ?* * **Sana** : *Il est important de faire coopérer les acteur·rices du secteur en amont et en aval jusqu'aux utilisateurs·rices du numérique. Dans l'hypothèse où ça ne se ferait pas, ce serait très énergivore. Nous militons auprès de nos entreprises/organisations en demandant de construire moins de datacenters, car leur construction entraine certains impacts écologiques négatifs. Avant la crise sanitaire, une association qui faisait de la formation de populations jeunes africaines aux outils numériques, est tombée à l'eau et a disparu. Dans les quartiers prioritaires de la ville, nous avons beaucoup de jeunes qui ont des difficultés d'insertion, notamment dans le travail. Nous essayons de les ré-insérer dans la société via de l'acculturation au numérique. Le numérique est une béquille qui peut servir très rapidement et facilement.* * *Comment se concrétise l'acculturation ? Par plusieurs métiers : le community management, le développement web, etc.* * *Actuellement, 1 emploi sur 2 est non pourvu dans le monde du numérique. Nous avons un programme d'insertion en 3 phases :* * *Phase 1 : Nous faisons une acculturation du numérique afin de faire connaître les métiers auprés des personnes formées.* * *Phase 2 : Nous trouvons des fonds afin de les former.* * *Phase 3 : Nous les aidons à trouver des emplois dans le numérique.* * *Nous avons commencé par la création d'un centre à la Seine-Saint-Denis, puis nous avons poursuivi par un centre à Vénissieux et nous aimerions peut-être construire un autre centre à Villeurbanne. Nous avons créé une dynamique autour du numérique et nous aimerions la poursuivre. Le terme de « Jeune », même si personnellement je ne l'apprécie pas beaucoup, englobe parfois des personnes de plus de 40 ans qui se reconvertissent et "découvrent" le monde du numérique. Nous avons trouvé des tablettes reconditionnées afin que les personnes en formation puissent faire des formations à distance et faire des appels en visio pour l'enseignement. Le numérique doit être au service de la population, et non l'inverse.* ___ ![Baptiste Nominé](https://hot-objects.liiib.re/pad-lamyne-org/uploads/upload_2eafd9efabab5359be2e27d27ec4361a.jpg) ___ * **Julie** : *Émilie, l'AFNOR est l’Association française de normalisation. Quel est son rôle ?* * **Émilie** : *L'AFNOR est une instance qui fabrique des normes. Nos documents sont reconnus à différents niveaux (nationaux, internationaux). Pour le sujet qui nous occupe aujourd'hui, les différents acteur·rices se saisissent des enjeux : il existe 40 commissions de normalisation sur le numérique. La délégation d'acteur·rices établit une position française à promouvoir au niveau national, voire même au niveau international.* * **Julie** : *Comment la normalisation permet aujourd’hui d’aider à maîtriser les impacts du numérique ?* * **Émilie** : *Il existe 3 enjeux en particulier :* * *Après plusieurs vagues de cyber-attaques, l'AFNOR se pose la question de la cyber-sécurité et de la confiance numérique. La norme ISO 27001 est la norme internationale de sécurité des systèmes d'information. Sa mise en place permet d'augmenter la confiance numérique de la part de la population (cette norme est par exemple devenue obligatoire dans la protection des données de santé, données très sensibles).* * *Nous sommes également vigilant·es à l'inclusion numérique (voir l’AFNOR SPEC Z77-103-0), afin que la société ne soit pas excluante quant à ces questions là.* * *En Avril 2022, un AFNOR SPEC a été publié sur l'écoconception des services numériques. Il réunit 32 fiches pratiques afin d'aiguiller les constructeurs et de fédérer l'ensemble de la filière.* * **Julie** : *Merci Emilie. Gaëtan, pouvez-vous nous expliquer comment vous luttez contre la fracture numérique et comment vous recycler les déchets issus du numérique ?* * **Gaëtan** : *Oui cela correspond en premier lieu à l'accès aux droits (Pôle Emploi, CAF, ...) : De plus en plus de guichets ferment au motif de la modernisation des démarches et des services, ce qui amoindrit l'accès aux droits en particulier pour les personnes en situation de fracture numérique, avec notamment des impacts sur la dignité des populations vulnérables.* * *À Villeurbanne, nous avons à coeur de toujours proposer une alternative téléphonique ou en présentiel dans un soucis d'inclusion et de lutter contre les discriminations.* * *Nous avons voulu pour les personnes/familles en situation de grande précarité, donner un meilleur accès au matériel numérique.* * *À la rentrée nous allons faire des permanences afin de vendre du matériel reconditionné à très très bas prix.* * *Concernant les déchets liés au numérique :* * *Nous avons mis en place un cycle de reconditionnement par la DSI, en donnant le matériel à une association spécialisée.* * *Nous essayons de l'étendre avec deux programmes d'ici la fin de l'année* * *Nous pensons que donner la capacité aux gens de réparer son ordinateur est bénéfique pour réduire son impact carbone et ses dépenses.* * **Julie** : *Emilie, avant de conclure, pouvez-vous nous raconter comment les acteurs du numérique s’emparent du sujet ?* * **Émilie** : *Mon but durant ma première intervention était de montrer que nous agissons avec vous et que notre contribution doit se faire avec tous les acteurs pour fonctionner. Je vous invite à consulter le site de [NormInfo de l'AFNOR](https://norminfo.afnor.org/). Pour chaque norme en phase d'enquête publique, en cours de conception ou de réexamen, vous pouvez commenter. Ce sera lu, décortiqué et intégré dans nos réflexions et nos démarches si c'est réalisable. Il existe plusieurs ressources disponibles gratuitement, comme des formations fournies pour essaimer les bonnes pratiques.* * **Julie** : *Merci à tous·tes les quatre pour ces échanges. Vous nous avez montré à quel point le sujet est sensible, au cœur de nos vies, de nos usages et qu’il est important de le comprendre, de le « maîtriser » pour limiter ses impacts sur la planète, pour notre société.* * *C’est tout l’enjeu de la sobriété numérique qui consiste à adopter une hygiène quotidienne, à adopter les bons réflexes voir à diminuer les usages. Que pouvons-nous faire individuellement ? collectivement, dans nos organisations, dans la société ?* * *Pour aborder ces aspects, je vous propose de passer aux ateliers. Nos experts relèvent le défi de pouvoir diminuer votre impact numérique en 45 min !* --- ## Ateliers * **Nicole** : *Je suis Nicole Pillon, Vice-présidente de l'Association FORSE, comme Julie, même si j'ai plutôt un regard porté sur les partenariats externes. Le panel des participant.e.s est très large aujourd'hui. Pour vos questions, nous vous invitons à les noter et les ateliers vous permettront d'approfondir les thématiques. Les différentes personnes animatrices vont pouvoir vous accompagner sur ces questions.* ### Atelier 1 - Quels impacts des outils numériques sur l'environnement ? * [name=Julie : référente prise de note] * Animé par : * **Sana Iffach** - Sales Data Developpement chez [Euclyde Datacenters](https://www.euclyde.com/) * **Amandine Authier** - Ingénieure Éco-conception Numérique chez [Pôle Éco-Conception](https://www.eco-conception.fr/) :::info [lien vers le pad dédié à l'atelier 1](https://pad.lamyne.org/FORSEconfNumeriqueResponsable21juin22atelier1) ::: ___ ![Baptiste Nominé](https://hot-objects.liiib.re/pad-lamyne-org/uploads/upload_ac0731daeef23921d9cbb0300297a177.jpg) ___ ### Atelier 2 - Quelles actions pour un numérique responsable en entreprise ? * [name=Paul : référent prise de note] * Animé par : * **Beryl Bes** - [Bes&Co](https://www.besandco.fr/) * **Emma Mingret** - [DCS Easyware](https://www.dcsit-group.com/) * **Margo Chaillou** - [Improved Impact](https://improved-impact.com/) * **Théo Charousset** - [Improved Impact](https://improved-impact.com/) :::info [lien vers le pad dédié à l'atelier 2](https://pad.lamyne.org/FORSEconfNumeriqueResponsable21juin22Atelier2#) ::: ___ ![Baptiste Nominé](https://hot-objects.liiib.re/pad-lamyne-org/uploads/upload_bf48a2677e5365bc93841fd7d5ab9237.jpg) ___ ### Atelier 3 - Quelles actions individuelles pour tendre vers une sobriété numérique ? * [name=Jérémy : référent prise de note] * Animé par : * **Pauline Piffard** - [La Miete](https://lamiete.com/) * **Florent Fayolle** - [La Myne](https://www.lamyne.org/) :::info [lien vers le pad dédié à l'atelier 3](https://pad.lamyne.org/FORSEconfNumeriqueResponsable21juin22Atelier3) ::: ___ ![Baptiste Nominé](https://hot-objects.liiib.re/pad-lamyne-org/uploads/upload_13e01e1bfc19fb550f632649a1749c24.jpg) ___ ### Atelier 4 - Quelles actions engagées par les acteurs du territoire ? * [name=Isabelle : référente prise de note] * Animé par : * **Emilie Parnière** - [AFNOR](https://www.afnor.org/) * **Gaëtan Constant** - [Mairie de Villeurbanne](https://www.villeurbanne.fr/) :::info [lien vers le pad dédié à l'atelier 4](https://pad.lamyne.org/FORSEconfNumeriqueResponsable21juin22atelier4) ::: --- ![](https://hot-objects.liiib.re/pad-lamyne-org/uploads/upload_059b9544b4be629acf7ac55d0c54a99d.jpg) --- ## Clôture * Animée par Frédéric Vermeulin, Président de l'Association FORSE ### Questions/réponses * Comment lutter contre le greenwashing du milieu de l'entreprise ? Greenwashing = promotion marketing pour vendre de manière fallacieuse un produit pour sa valeur écologique. * Une réponse possible est que les entreprises essayent de faire une feuille de route, une stratégie et des indicateurs pour mesurer leurs impacts * Ne pas hésiter à utiliser le "bashing" sur les réseaux sociaux des utilisateurs au niveau des entreprises ayant des pratiques de greenwashing * Le contrecoup est une communication moindre à cause du risque d'être taxé·es de Greenwashing quand on fait de l'éco-conception. * Attention à ne pas sur-communiquer sur les réseaux sociaux le fait de faire de l'écoconception et donc de perdre les bénéfices écologiques (sur LinkedIn par exemple). * La révolution du numérique est une révolution de l'offre et non de la demande. Inutilité d'avoir un téléviseur en 8K, qui est juste une incitation fallacieuse à la consommation. * Notion de biais cognitifs/nudge * La 5G s'impose car il y a un besoin de bande passante plus grande pour la vidéo. Les faiseurs ont une responsabilité. * Ne pas culpabiliser les personnes avec la "pureté militante" et le fait d'être parfait·e * Faire attention à ne pas mélanger les grosses entreprises ultra polluantes (faisant du greenwashing) et les petites PME/TPE essayant d'avoir un impact social/environnemental positif * Voir la Norme ISO 26000 invitant à déterminer les enjeux réels des différents secteurs d'activités par les entreprises/acteur·rices et les attendus pour nous, nous benchmarker. Il s'agit d'être modeste par rapport à nos usages. Inclusivité : - On oublie qu'on a râté le coche de l'inclusion via le numérique en France. Désormais la fracture numérique est réelle. Les campagnes sont complètement exclues, et particulièrement les personnes âgées. - Il faut mettre en avant les impacts chez ces personnes pour éviter les erreurs que font beaucoup de monde. Merci aux intervenants et bénévoles de l'organisation de cet évènement. FORSE est une association loi 1901 avec beaucoup de bénévoles + une expérimentation avec un CDD. Concernant les projets FORSE à venir : * Ouverture des candidatures pour les Trophées RSE Auvergne Rhône-Alpes jusqu'à Octobre 2022. * Appel à candidatures https://www.trophees-rse-ara.org/candidature-en-ligne/ * Un levier important qui se met en place est celui de l'engagement écologique des organisations et des collectifs. ___ :::warning ++Prise de Notes :++ Jérémy Virgo, Florent Fayolle, Isabelle Bricaud, Paul Navon, Julie Poty. [mise en place et session de prise en main : Florence Le Nulzec] ++Facilitation Graphique :++ Baptiste Nominé ::: Licence à préciser