236 views
 owned this note
--- title: "[Transmission] La MYNE, c'est quoi ce bordel ?" node: "Transmission" tags: ["La MYNE", "La Paillasse Saone", "histoire", "transmission"] model: "Transmission" privacy: "public" publish: "false" --- <i class="fa fa-tag"></i> Lyon <i class="fa fa-clock-o"></i> 12-06-2017 ###### Tags: `La MYNE` `La Paillasse Saone` `histoire` `transmission` :::info Annuaire des sessions de Transmission : * #0 : [Le **tiers-lieu(x)**, c'est quoi ce bordel ?](https://pad.lamyne.org/s/By6Rq42GW) * #1 : [La **conciergerie**, c'est quoi ce bordel ?](https://pad.lamyne.org/s/r1LL3wSmZ) * #2 : [L'**administration**, c'est quoi ce bordel ?](https://pad.lamyne.org/s/SJUvtHr5W) * #3 : [Les **communautés**, c'est quoi ce bordel ?](https://pad.lamyne.org/s/BJk4-Lti-) ::: # [La MYNE, c'est quoi ce bordel ?](https://frama.link/lamyne-transmission1) ## 0- Préambule ### 0.1- ++Informations pratiques++ * **Lieu / Timing** : à [La MYNE](http://www.openstreetmap.org/node/4319678426) de 18h à 20h * **Format** : 45' de pitch + 1h de discussion ### 0.2- ++Personns présentes++ ++Sur place++ * Connie Chow-Petit * Benjamin Chow-Petit * Rieul Techer * Melia Villard * Jeremy Virgo * Chloé Mayere * Nathalie Feltmann * David Bartholomeo * Oriane Marignier * Nicolas Chartier * Chloé Leperau ++Par Internet++ * Charlotte Rizzo * Nicolas Loubet ### 0.3- ++Documents & ressources++ * Cette présentation & cet [article](https://medium.com/@rieult/la-myne-une-manufacture-des-idées-et-nouvelles-expérimentations-autonome-8b7ce1e835f5) * Les bilans d'activité [2015](https://docs.google.com/document/d/1kKIt5yIR0V79Gc2g2f6sou7rcl-q2d_cae9IJ2Q7Ku4/edit) et [2016](https://docs.google.com/document/d/1cRCP6JiWxRCYKYD0fntsWBhyw6-DDOloMbvxCFbYCzs/edit) * [Site](http://www.lamyne.org/), [Blog](https://lapaillassaone.wordpress.com/la-myne), [Annuaire des pads](https://pad.lamyne.org/CwZgnAZgbAjArAUwLTRlJwAcEBMSwDGUAhvgOzBHEAMARsTjgCZA?both) * [Paillasse](http://lapaillasse.org/), [MOUVES](http://mouves.org/), [LOL](https://labolyon.fr/), [Simplon](http://simplon.co/), [YouFactory](http://youfactory.co/) ### 0.4- ++Objectifs de la séance++ * Cette session est la première d'un cycle sur l'histoire, la vision et les pratiques de la MYNE. * Question en filigrane : * Quelles sont les prémisses de la MYNE ? * Quelle est l'identité des premiers contributuers ? * A quels nécessités répond-elle ? * Quelles sont les valeurs des membres à l'origine (2013-2014) ? * Quels sont les principes structurant d'organisation ? > @Nicolas : je peux faire une session sur la mutation de La Paillasse (entre 2012 et 2014) qui a participé aux prémisses de la MYNE (anc. La Paillasse Saône). ```! Il est rare d'évoquer les parcours (personnels, professionels, associatifs, etc.) des personnes qui font vivre la MYNE... pour expliquer la MYNE ! ``` ## 1- Les origines ### 1.1- ++Qui est Rieul ?++ * A fait un double master recherche, dont une partie en Angleterre et 6 mois en Asie (Tsinghua University). A fait ensuite un mastère spécialisé à Ecole des Mines dans le management de l'énergie (pas très propice pour se situer sur le marché de l'emploi). * Il monte un premier projet de thèse sur la **géopolitique des énergies**... mais il rencontre peu d'intérêts (AREVA est tournée sur l'uranium). Cette expérience a été d'une médiocre qualité académique, mais une expérience collective intéressante, créatrice d'amitiés. * Après avoir travaillé 2 ans à l'ADEME, Rieul souhaite refaire de la recherche fondamentale sur les énergies renouvelables. En parallèle, il étudie les relations science-société-démocratie au CNAM. Il monte un nouveau projet de thèse, sur l'**analyse de cycle de vie des énergies renouvelables** en lien avec un laboratoire de l'Ecole des Mines, l'ADEME et la Région (Ile-de-France). Après avoir trouvé le financement (Mines Paris Tech) il se heurte à un différend sur les modalités. Les trois conditions fondamentales qu'il soumet sont effet rejetées (thèse rédigée en anglais, publication dans le domaine public, télé-travail). :-1: * Fin 2013/début 2014, il quitte l'ADEME. Il s'intéresse activement aux dynamiques fablab, coworking, hacking. Il s'intéresse notamment à l'histoire du laboratoire citoyen - auto-designé - La Pailasse à Paris (alors incluse au \tmplab à Vitry sur Seine). Il s'engage dans la création de qui sera l'embryon de la Paillasse Saone : PanDyBox. La dynamique de groupe est le fait d'individus : Claire, Emilie, Pierre-Yves, Charlotte, Yoann (en fond !) et Rieul. ### 1.2- ++La Paillasse Saone++ * La Paillasse de Paris a inspiré la 'Paillasse Saône' et les deux associations partagent un patrimoine commun (hacking, open source, recherche / science ouverte...). Mais ça n'est pas la SEULE inspiration. Avant que s'engage l'ancrage lyonnais, Rieul a visité plusieurs 'espaces communautaires' (à Lille, Saint Etienne, Lausanne, etc.). Lyon s'est imposé de part sa localisation en France / Europe, son dynamisme dans l'économie sociale ('ESS'), et son tissu d'acteurs dans les biotechnologies (cela étant, cet univers est cloisonné). * Juillet 2014 : premier apéro (avec 4 personnes, dont Claudine, Yvain). Un noyau se forme. Le groupe postule à la première vague d'incubation de Rhonalpia, Yoann "pitche" La Paillasse Saône pour la 1ère édition de de Ticket for Change, le projet intègre le réseau du MOUVES. Il se rapproche par ailleurs du LOL, de Simplon (Lyon) et de Youfactory. * Une première réunion avec la métropole du Grand Lyon est organisée avec Pierre Granouillet (avec le LOL, hackerspace lyonnais) en avril 2014... mais la métropole n'a "pas d'argent ni de locaux". En septembre 2014, un deuxième rendez-vous s'organise... et quelques semaines plus tard, la métropole rappelle pour dire qu'un lieu est disponible en bail précaire. En pratique, la validation a été faite par le directeur (du service Clean Tech de la métropole), sans attendre la validation des élus ou cabinet du Grand Lyon (réticent.s.). * De Mai à Novembre 2014, le groupe d'origine participe à / organise plusieurs 'temps de communauté' : Gipsy Festival (avec OuiShare) en Mai, CodeWeek (avec Simplon) à la Maison des Mathématiques en octobre, Tour de France des Tiers lieux (avec le MOUVES en Octobre), Hackathon "Open Moskito Trap' (avec YouFactory) en Novembre. * Pour assoir juridiquement les ateliers et signer le bail, une association est créée en Novembre 2014. Le CA est constitué des membres de départ (Charlotte, Claire, Rieul, Yoann, Emilie) et d'autres personnes impliquées depuis septembre (Yvain, Clément, Xavier, Emiel). Les membres sont des personnes extérieures présentes sur les évènements. ## 2- Les valeurs ### 2.1- ++La recherche-action++ > C'est quoi **l'expérimentation** ? Quelque chose de pas encore fait par les laboratoires publics et/ou privés au niveau mondial, et porté par des citoyens. * C'est quoi la dimension recherche-action de chaque projet de/à la MYNE ? C'est une méthodologie empirique et ouverte. "Je ne sais pas comment monter mon projet. Je fais des hypothèses sur mon projet. Je valide / invalide des hypothèses au fur et à mesure." * À l'origine, envie de casser les barrières à l'entrée de la recherche, que se soit en termes de compétences, de moyens matériels et financiers (dont des locaux) que de réseaux. La recherche citoyenne permet en effet de palier au mythe du chercheur coincé dans sa tour d'ivoire qui fait de la recherche hors sol (déconnecté du quotidien des citoyens - ou pas). ```! Expérience issue de DAISEE : la MYNE s'incarne dans le mix entre savoirs techniques et savoirs citoyens, ainsi que dans l'apprentissage entre pairs. ``` * La MYNE, c'est - depuis janvier 2015 - une **maison expérimentale** organisée en tiers-lieux. C'est aussi un noeud de réseaux (hackerspaces, fablabs, TILIOS, éco-centres, etc.) La MYNE est un projet expérimental en lui-même où divers petits éléments s'imbriquent entre-eux (pratiques de coworking, organisation en communauté, expérimentation libre...). * Deux **leviers d'appropriation** ont été actionnés : * Le **nom** : après une campagne de sélection, c'est le nom de la MYNE (pour "Manufacture des Idées et des Nouvelles Expérimentations") qui a fait adhésion. * L'**espace** : durant plusieurs weekends, des 'Maison Mix' ont été organisés pour modifier et donc de s'approprier l'espace. Cela responsabilise les individus. * En définitive, le lieu a ouvert officiellement le 29 avril 2015. Elle vient de féter ses 2 ans en 2017. Résumé de Tim: "La MYNE, C'est un joyeux bordel où on fait plein de trucs" (= il n'est pas simple de partager des memes locaux quand les membres / projets ont des valeurs communes mais des pratiques différentes voire - parfois - diamétralement opposées). ### 2.2- ++Les principes éthiques de l'agir++ * **Désobéissance** plutôt que la **Conformité** * **(At)Tirer** plutôt que **Pousser** * **Boussoles** plutôt que **Cartes** * **Emergence** plutôt qu'**Autorité** * **Apprentissage** plutôt qu'**Education** * **Résilience** plutôt que **Solidité** * **Systèmes** plutôt qu'**Objets** * **Risque** plutôt que **Sécurité** * **Pratique** plutôt que **Théorie** Librement inspiré de Joy Ito, directeur du MIT Media Lab (Boston) Cf. [l'article sur médium](https://medium.com/@rieult/la-myne-une-manufacture-des-id%C3%A9es-et-nouvelles-exp%C3%A9rimentations-autonome-8b7ce1e835f5) :::success Il faut avoir un lieu adapté aux projets et aux activités, mais il ne faut pas adapter les projets et les activités au lieu. Le coeur de la MYNE, ce sont les PROJETS. ::: > Si le lieu est secondaire, la plus-value de la MYNE, c'est le réseau de compétences, son ancrage réseaux en tout genre. C'est pour ca qu'il manque une cartographie des acteurs. Les personnes de passage à La MYNE ou les nouvelles personnes peuvent se sentir rapidement perdues. ## 3- L'économie * Pourquoi la MYNE est une **organisation destructurée des projets ?** Pour laisser la possibilité aux projets de se développer par leurs propres moyens. * Pourquoi de pas avoir de salarié.e.s ? Parce que cela engendrerait des frais importants et cela nuirait également à la culture d'auto-gestion de l'association. * Pourquoi La MYNE ne finance pas de projets ? Car la MYNE a déjà à faire et aussi car cela serait injuste pour les projets non financés / pas assez financés. ## 4- Le devenir * **Jérémy** : le futur de la MYNE dépend de son futur. C'est mêlé à son évolution et à celle du CogLab (qui revendique une approche mixte : recherche scientifique académique, recherche appliquée en entreprise et recherche citoyenne, avec un effort de transmission). * **Chloé M** : comme Jérémy, va peut être partir l'année prochaine de la ville de Lyon. Pourrait jouer un rôle de "messagère" pour le réseau étendu (géographiquement) de La MYNE. * **David** : ici d'abord pour développer des relations (avec de nouvelles personnes). * **Nathalie** : sûrement pas présente l'an prochain, très optimiste sur l'avenir de la MYNE. * **Oriane** : venue pour les raisons à l'origine de la MYNE, i.e. faire de la recherche et de la science libre. Cela peut se pratiquer sur sans maintenir d'espace (comme aujourd'hui). * **Chloé L.** : le physique l'intéresse (e.g. la modélisation). Ça crée du lien de faire ensemble. * **Connie & Benjamin** : veulent faire évoluer les leviers en cours de développement (e.g. Oxamyne) afin de faire évoluer l'accompagnement des projets. Engagé sur la transmission. * **Nicolas C** : curieux de la démarche de communauté 'ouverte'. Se pose des questions de gouvernance avec son asso Le Séquenceur et AADN (pyramide inversée qui repose sur quelques personnes). "Tout ce qui concerne le faire fait prétextes pour développer l'être" * **Charlotte** : n'arrive pas encore à se projeter pour le moment sur les prochaines itérations. --- Ce document est mis à disposition selon les termes de la [Licence juridique CC BY-NC-SA 4.0](https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/). <img style="display: block; margin: 0 auto;" src="https://mirrors.creativecommons.org/presskit/buttons/88x31/png/by-nc-sa.eu.png" width="40%">